Banner Banner Banner Banner Blue green yellow
  • La CCCL
  • Les 6 Communes
  • Projets et réalisations
  • Les actualités
 
Mot du Président

Usine de la Comté

Plaquette de Présentation de la ComtéL’usine de la Comté est située sur les bords de la rivière de la Comté, à plus de 40 km des communes de l’île de Cayenne.
La construction de l’usine a connu plusieurs étapes.

La première tranche, dite « filière SOBEA » a été installée en 1972 avec une capacité de production de 400 m3/h (soit 8800 m3/jour). Cette tranche a été complétée dans les années 80 par une seconde filière appelée « ESCHER WYSS (EW)-Degrémont », portant la production totale à 1100 m3/h (soit 24000 m3/jour).
Différentes installations ont permis de porter la capacité de production actuelle à 1350 m3/h (soit 29700 m3/jour). Cette installation produit 10 millions de m3 par an, soit 90 % de l’eau distribuée sur le service public d’eau potable de la CCCL.

Cette augmentation de la production journalière, liée à l’augmentation de la demande, n’a pu se faire qu’en portant la production des équipements en place à leur limite technique.

Il était donc urgent, pour répondre à l’augmentation de la demande, de réaliser des travaux importants sur l’usine de la Comté afin de satisfaire les besoins des habitants de la Communauté de Commune du Centre Littoral.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les travaux ont été envisagés en deux phases :

une première phase actuellement en cours, destinée à répondre aux besoins actuels, qui portera la capacité de l’usine à 1600 m3/h, tout en améliorant la qualité de l’eau produite,

une deuxième phase en projet à court terme 2010-2011, qui portera la capacité de l’usine à 2000 m3/h, dans l’attente du développement d’une autre ressource.

OBJECTIFS DE LA PREMIERE PHASE

1▪ Passage de la capacité actuelle (environ 1350 m3/h, pour 1100 m3/h réel) à 1600 m3/h.

2▪ Amélioration de la qualité de l’eau traitée

3▪ Mise aux normes de l’installation (sauf traitement des boues).Pour atteindre les objectifs d’augmentation de capacité de traitement et de production d’eau potable de l’usine en première phase, l’amélioration de la filière passe par :

- la réhabilitation des décanteurs couloirs SOBEA en décanteurs lamellaires,

- la réhabilitation des filtres SULZER et SOBEA.

- l’augmentation de la capacité de pompage en eau brute

- la modification du pompage de refoulement de l’eau traitée vers le réseau de distribution

- la création d’un réservoir tampon supplémentaire de 500 m3 à la station de surpression de Stoupan

- l’optimisation du stockage d’eau traitée à l’usine par la remise en service de 2 réservoirs et la mise en équilibre des réservoirs existants.

L’usine de la Comté aujourd’hui

 1.Prise d’eau
Ouvrage en béton donnant directement sur la rivière, protégé par une grille à large maille. Engouffrement naturel compris entre 1900 et 2500 m3/h suivant le niveau de la rivière.

Localisation dans la zone d’influence de la marée (remontées occasionnelles d’eau légèrement saumâtre), exposition à la pollution (zone à forte navigation, pont routier à proximité à l’amont).

2. Pompage d’exhaure
Deux puits d’exhaure EW et SOBEA alimentés respectivement par 2 canalisations en siphon DN600 et DN400.

3. Réactifs
- Correcteur de pH : Chaux
- Coagulant : Sulfate d’alumine
- Le transport des réactifs se fait par sacs dans des bâtiments vétustes.

4. Décantation
- Un décanteur EW couloir de capacité 800 m3/h, utilisé à 1050 m3/h.
- Un décanteur Pulsator de capacité 400 m3/h.
- Un décanteur SOBEA couloir de capacité 350 m3/h arrêté.

5. Filtration
- Un filtre Degrémont de capacité 800 m3/h, utilisé à 1000 m3/h.
- Huit filtres SOBEA de capacité totale 350 m3/h.
- Trois filtres SULZER de capacité totale 350 m3/h, abandonnés.

La capacité actuelle de 1350 m3/h est une capacité nominale maximale hors lavage. La vitesse de passage de l’eau sur le filtre Degrémont est trop élevée pour garantir une turbidité inférieure à 1 NTU.

6. Désinfection
- Remise à l’équilibre : Chaux
- Désinfectant : Chlore

7. Stockage d’eau traitée
Cinq réservoirs d’eau traitée avec un volume global de 5500 m3:
- N1 → 500 m3
- N2 → 1000 m3
- N3 → 1000 m3
- T3 → 1500 m3
- T4→ 1500 m3.

Les réservoirs T3 et T5 sont actuellement hors service.

8. Refoulement
Il existe 2 locaux de pompage d’eau traitée : un SOBEA pour le réservoir N1 et un EW pour les 4 autres réservoirs. Chaque local dispose de plusieurs pompes qui refoulent vers les grands réservoirs de tête de Matoury, en passant par la station de surpression de Stoupan.

9. Station de surpression de Stoupan
Cette station intermédiaire entre l’usine de la Comté et les réservoirs de Matoury, dispose d’une capacité de pompage de 1600 m3/h et d’une bâche de reprise de 250 m3 (volume insuffisant pour atteindre les 1600 m3/h).

L’usine de la Comté en fin de phase 1

1. Charbon Actif en Poudre (CAP)
Mise en place d’un système de Charbon Actif en Poudre (CAP) au niveau des 2 bâches de pompage (EW existante et nouvelle exhaure). Le CAP est utilisé pour l’élimination des matières organiques dans les eaux brutes. Il traite également les pics de pollution en pesticides ou en matières organiques. Il constitue donc une sécurité vis-à-vis d’une pollution accidentelle de la ressource.

2. Pompage d’exhaure
Construction d’une nouvelle bâche de pompage d’eau brute à côté de l’exhaure EW existante. Abandon de l’exhaure SOBEA.

3. Tamisage
Augmentation de la fiabilité des filières de décantation et filtration par ajout d’un tamisage en amont des décanteurs SOBEA.

4. Réhabilitation des décanteurs SOBEA
Réhabilitation de la filière SOBEA avec installation de décanteurs lamellaires de capacité 1000 m3/h. Remplacement de la floculation avec chicane par une coagulation et une floculation dans des cuves de mélanges rapide puis lent, avec agitateur pendulaire. Utilisation d’un polymère de floculation (polymère anionique) en plus du coagulant (sulfate d’alumine). De plus, mise en œuvre d’une station complète de vidange de big-bag pour la préparation des réactifs.

5. Réhabilitation des filtres
Réhabilitation des filtres SOBEA pour une capacité nominale de 500 m3/h.
Réhabilitation des filtres SULZER pour une capacité nominale de 500 m3/h.
Passage des filtres Degrémont à une capacité de 800 m3/h afin d’améliorer le niveau de traitement.
La réhabilitation préalable des filtres SULZER permettra de maintenir la capacité de filtration à 1500 m3/h durant la réhabilitation des filtres SOBEA.
Les filtres seront équipés de couvertures amovibles permettant d’éviter le développement d’algues.

6. Mise en service des réservoirs d’eau traitée T3 et T4
Remise en service des réservoirs non utilisés, par la pose d’un collecteur siphonné pour leur mise à l’équilibre. Cette remise en service permettra d’augmenter la disponibilité en eau traitée au niveau de l’usine.

7. Pompage d’eau traitée
Remplacement des 3 pompes SOBEA, de la canalisation jusqu’à l’interconnexion sortie usine et renforcement de l’anti-bélier d’une capacité de 35 m3.

8. Seconde bâche de stockage (station de surpression de Stoupan)
Réalisation d’une bâche supplémentaire de 500 m3 sur Stoupan qui permettra d’atteindre la capacité de 1600 m3/h vers le réservoir de Matoury.

Travaux PHASE 1 :
Augmentation de la capacité de traitement et de production d’eau potable de l’usine de la Comté.

Maîtrise d’ouvrage :
COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CENTRE LITTORAL (CCCL)

Maîtrise d’œuvre :
SETUDE Ingénieur Conseil
16, Boulevard du Général Leclerc
92 115 CLICHY Cedex
Tél. : 01 41 40 00 30, Fax : 01 41 40 00 31

Entreprise titulaire :
OTV FRANCE OUEST
Rue de Cabanis – BP 210
31 242 L’UNION Cedex 02
Tél. : 05 62 89 00 10, Fax : 05 61 09 02 48

SOGEA GUYANE
52, Rue du Bois de Fer – ZI Cogneau Larivot
97 351 MATOURY
Tél. : 0594 28 72 96, Fax : 0594 28 72 97

Coordination Sécurité et Protection de la santé (SPS) :
BUREAU VERITAS
BP 414 – ZI de Pariacabo – av. de Préfontaine
97381 KOUROU CEDEX
Tél : 0594 32 47 31, Fax : 0594 32 60 83

Exploitation de l’usine :
SOCIETE GUYANAISE DES EAUX (SGDE)
2738, Route de Montabo
97 305 CAYENNE Cedex
Tél. : 0594 25 59 25, Fax : 0594 30 59 60

Financement (CPER/DOCUP 2000-2006) :
CCCL: 1 331 792, 00 € = 20, 00 %
EUROPE (Feder): 3 101 919, 00 € = 46, 58 %
ETAT (Fidom): 1 000 000, 00 € = 15, 02 %
REGION: 1 225 249, 00 € = 18, 40 %

Total : 6 658 960, 00 € = 100, 00 %

Durée des travaux: 7 MOIS

(Concernant la phase 2 des travaux d’urgence, la recherche de financement est en cours. ; toutefois, une partie du financement a d’ores et déjà été trouvée au niveau de l’Etat qui a attribué à la CCCL 2M€ au titre du FIDOM .)

 
 
Cayenne Matoury Rémire MontJoly Macouria Montsinéry-Tonnégrande Roura

Vous pouvez explorer les differents types de magasins en ligne en France, savoir ce que les meilleurs magasins, les magasins qui evitent la fraude. http://pharmacie-etude.com - site qui vous aidera a eviter la fraude.